Le DPC en 2016 en Meurthe et Moselle

Le Développement Professionnel Continu (DPC) est un dispositif de formation :

  • créé par la loi Hôpital, Patients, Santé et Territoires (HPST) en 2009 ;
  • effectif depuis le 1er janvier 2013 ;
  • dédié aux professionnels de santé de France (au sens du Code de Santé Publique, chapitre IV).

(dernières dispositions : Loi de Modernisation de notre système de Santé a été adoptée par l’Assemblée Nationale le jeudi 17 décembre 2015)

Chaque professionnel de santé doit suivre un programme de DPC dans son intégralité par an pour remplir son obligation annuelle.

Le DPC est :

  • une démarche active tout au long de l’exercice professionnel ;
  • une formation professionnelle continue intégrant :
    • l’acquisition ou l’approfondissement de connaissances et/ou de compétences ;
    • l’analyse par les professionnels de santé eux-mêmes de leurs pratiques professionnelles.

Il se présente sous forme de « programme de DPC » (formation) pouvant être présentiels, mixtes ou non-présentiels ; annuel (année civile) ou pluriannuel.

Le DPC a pour objectif principal l’amélioration de la qualité et de la sécurité des soins ainsi que la maîtrise médicalisée des dépenses de santé.

A ce jour, il existe une pléthore d’organisme de formation proposant des programmes de DPC. Parmi eux, certains organismes ne sont pas issus du « monde » médical ou paramédical et certains ne sont pas accrédités par l’OGDPC : leurs formations ne sont donc pas validantes ! Soyez donc vigilants sur vos choix.

L’AMPPU54 est enregistrée auprès de la DRTE, définitivement validée par le CSI de l’OGDPC et habilitée à dispenser des programmes de DPC.

Notre ambition est de continuer à proposer des programmes de formation proche de chez vous où ne sont pas oubliés le lien entre les professionnels de terrain et la convivialité autour de ces formations. L’AMPPU54 garantie auprès de l’OGDPC la qualité des formations et a, sur ce point, la nécessité d’un regard bienveillant et critique.

L’écueil de l’obligation des programmes DPC (1 par an) est d’avoir mis à mal la volonté de certains de se former plus souvent dans l’année. Nous réfléchissons à des solutions pour que nos formations soient accessibles sans obligations validantes. Pour cela il faudra une évolution des mentalités en acceptant des formations non rémunérées voire payantes (et déductibles !).